Que mettre dans une présentation de pitch de startup ?

pitch de startup

Le financement constitue le dernier obstacle à la concrétisation de votre projet. Afin de débloquer les levées de fonds, concentrez votre énergie à l’élaboration du pitch de startup. Le discours de présentation vise à convaincre et conquérir les investisseurs afin de les soutirer les ressources financières nécessaires. Comment parvenir à cette fin ? Voici les ingrédients nécessaires à la préparation d’un bon pitch.

La présentation de l’équipe

La présentation de l’équipe met les investisseurs en confiance. Ils attachent une importance primordiale aux projets qui mobilisent plusieurs talents. Une synergie de compétences est la clé de l’émergence d’idées nouvelles.

Présentez les membres qui composent votre structure et détaillez leur qualité et leurs tâches respectives.

Dans votre slide deck, insérez les photos du groupe. Organisez l’ordre d’apparition en fonction de leur situation dans votre organigramme. Complétez chaque portfolio d’un parcours, sans entrer dans les détails.

L’explication du marché

Effectuez un état des lieux du marché. Mettez l’accent sur les facteurs qui touchent de près ou de loin à votre activité (contextes économiques, politiques, écologiques, sociaux…). Démontrez que le marché, malgré la concurrence, peut accueillir un acteur de plus. Explorez les moyens mis en œuvre pour la croissance de votre projet.

Cette partie occupe une place fondamentale dans le pitch de startup, car elle confirme votre maîtrise de l’écosystème. Affichez votre détermination à vous approprier des parts du marché et à écraser la concurrence.

Parlez aussi des cibles, des techniques de prospection, de rétention et de fidélisation client.

La description du problème

Une partie du pitch se consacre à la description du problème. Le volet met en lumière l’objet de votre discours. Notez que les investisseurs, aussi avisés soient-ils, ne maîtrisent pas forcément les rouages du marché. À travers votre discours, vous leur donnez un aperçu de l’ampleur du problème.

Enrichissez la partie de données statistiques, le but étant de décrire les opportunités. Les chiffres renforcent la crédibilité de votre projet.

L’énonciation des solutions

Après avoir abordé le problème, énoncez la solution. Mettez en exergue le lien entre l’opportunité et les outils disponibles. Mettez également en avant les points forts qui sortent votre offre du lot. Expliquez la manière dont votre solution répond aux problématiques.

Puis, soulignez les qualités qui démarquent votre équipe, votre projet et votre offre. Décrivez les points-clés favorables à la réussite de votre projet.

Au besoin, illustrez vos propos d’images percutantes. Les photographies apporteront une réelle plus-value à votre discours.

Les détails sur le produit et sa valeur

Le produit ou le service est présenté de manière concrète. Privilégiez les versions démos au détriment des versions tests. Ces dernières peuvent être sujettes à une panne ou un dysfonctionnement subit. À défaut de version démo, contentez-vous de screenshots, de slides et de vidéos.

Bien que le pitch s’attarde sur les forces de votre projet, glissez au passage quelques points faibles.

Expliquez la valeur ajoutée qu’apporte votre offre pour le marché et les cibles. Les avis et les retours des utilisateurs, lors des tests, sont également les bienvenus, car ils confirment la validation de votre offre. Pour la validation de la valeur de votre projet et la présentation sous une forme attractive nous ne pouvons que vous recommander l’outil d’accompagnement des entrepreneurs LanceTonIdée.

L’évolution de votre entreprise

La timeline de votre entreprise mérite une place dans votre pitch de présentation. Établissez une chronologie de votre startup. Annoncez votre vision de l’avenir tout en insistant sur ses origines.

Racontez les moments-clés qui ont contribué au développement de votre activité, allant de la structuration de vos idées à la mise en place de votre startup, en passant par la signature de votre premier contrat. Rappelez aussi les sources de blocage et les évènements malencontreux auxquels vous vous êtes heurté.

Le business model

Le business model est le modèle financier de votre startup. Il est le point culminant du discours. Sa réussite sous-entend l’éventualité d’une levée de fonds et donc le démarrage de votre entreprise.

Un bon business model s’accompagne des indicateurs KPIs, en d’autres termes, le taux d’acquisition client, la trésorerie, la hauteur du financement… Agrémentez les données de graphiques qui résument la situation et les perspectives d’avenir.

Tout au long de la présentation, restez le plus naturel possible et faites simple. Votre discours doit refléter vos ambitions et doit être accessible à l’ensemble des interlocuteurs. Il doit encourager l’action.