L’IMC : comment ça marche ?

Bien se sentir dans sa peau et être en bonne santé est un besoin vital. En médecine, il existe des indicateurs qui permettent d’évaluer l’état de santé à un moment donné. Parmi ceux-ci, l’IMC est un système pour évaluer le niveau de masse corporelle. La détermination de cet indicateur présente un certain nombre d’avantages. Ici, découvrez comment déterminer l’IMC et son intérêt !

Indice de Masse Corporelle : de quoi s’agit-il exactement ?

L’Indice de Masse Corporelle couramment appelée IMC est un indicateur quantitatif utilisé pour estimer la corpulence d’une personne. Autrefois appelé Indice de Quételet, il s’agit d’un système mathématique simple qui met en relation le poids et la taille. Bien comprendre le fonctionnement de l’IMC permet de savoir si l’on souffre de surpoids, d’insuffisance pondérale ou encore d’obésité.

En 1997, il a été adopté par l’Organisation Mondiale de la Santé comme standard pour mieux évaluer les risques du surpoids chez une personne majeure.

Comment déterminer l’IMC et quelle est son interprétation ?

L’IMC est déterminé en fonction du poids et de la taille. Il est égal à la valeur du poids divisée par le carré de la valeur de sa taille. Le poids est estimé en kilogramme dans ce cas et la taille en centimètre. Le non-respect des unités donne un résultat biaisé. Cependant, la détermination de cet indicateur ne concerne que les personnes ayant un âge compris entre 18 et 65 ans.

Pour les personnes âgées de moins de 18 ans, il existe un autre indicateur non linéaire pour le calcul de la masse corporelle. Bien que la méthode de détermination de l’IMC soit la même aussi bien chez l’homme que chez la femme, son interprétation varie légèrement en fonction du sexe. Il existe quatre différents cas d’interprétation de la valeur de l’Indice de Masse Corporelle.

Lorsque la valeur obtenue est comprise entre 18,5 et 25, l’indice est normal. Il y a concordance entre le poids et la taille. Par contre, lorsque la valeur est inférieure à 18,5, cela signifie que la valeur du poids de l’individu est trop faible par rapport à sa taille. On parle d’insuffisance pondérale ou de maigreur. Ce faible indice peut être dû à certaines pathologies. Par ailleurs, il peut engendrer d’autres problèmes de santé. Consultez alors un médecin pour connaitre l’origine de la maigreur.

Lorsque la valeur de l’IMC est comprise entre 25 et 29,9, l’individu est en surpoids. Dans ce cas, le poids de l’individu est élevé par rapport à sa taille. À long terme, ce surpoids pourrait constituer un risque élevé aux maladies cardiovasculaires, articulaires et respiratoires.

Quand l’IMC calculé est supérieur à 30, cela veut dire que le poids est très élevé par rapport à la taille. Les personnes ayant un indice pareil sont exposées à de nombreuses pathologies comme le cancer, l’obésité, le diabète, les maladies respiratoires et cardiovasculaires. Le risque de développement de ces maladies est très élevé dans ce cas.

Quel est l’intérêt du calcul de l’IMC ?

La détermination de l’Indice de Masse Corporelle présente de nombreux avantages. Premièrement, il permet de connaitre au sens médical un aperçu de la corpulence idéale. Il permet d’établir une comparaison et de connaitre son état. Dans un second temps, les spécialistes de santé utilisent cet indicateur pour avoir une connaissance globale de l’état de santé du patient.

En outre, connaitre son IMC permet aussi d’anticiper les risques d’apparition de certaines maladies chroniques. Une bonne connaissance de cet indice permet d’adopter un mode de vie sain.

L’Indice de Masse Corporelle revêt également une importance pour les statistiques d’un pays. En effet, il permet de faire une estimation des personnes souffrant d’insuffisance pondérale, de surpoids et d’obésité. Des campagnes de sensibilisation et préventions pertinentes et ciblées peuvent être alors lancées.

L’IMC présente toutefois certaines limites. D’autres approches et indicateurs sont disponibles et la complètent pour une meilleure évaluation de la corpulence.