Partout en France en décembre, les marchés de Noël viennent réchauffer les cœurs et apporter un peu de joie aux petits comme aux grands. Ils emplissent également nos narines et nos papilles de senteurs chaleureuses et conviviales. Quelles sont les épices qui nous enivrent ?

Très appréciés l’hiver au nord de l’Europe, les produits épicés et doux caractérisent les Fêtes de fins d’années. Ces épices venues du chaud composent ces mets élaborés dans les pays froids, comme en France, en Alsace ou en Allemagne, le vin chaud, et le pain d’épices, par exemple.

La cannelle

Assurément l’épice la plus prisée de Noël, la cannelle doit son succès à sa saveur douce et sucrée. Elle détient le secret du réconfort lorsque nous frissonnons. Elle nous vient du Sri Lanka ou d’Indonésie. L’avantage de la cannelle reste son mariage délicat avec les boissons, les gâteaux, les biscuits et les bonbons. Les Alsaciens ont d’ailleurs créé une brioche à son effigie, le zemetkuche. La cannelle, simple et facile à utiliser et à doser, remplace le sucre et relève le goût des chocolats, des vins chauds ou des thés chauds. Une épice à consommer sans modération surtout en période de fête.

Le clou de girofle

Son odeur nous ramène en enfance ! Pour parfumer votre maison, prenez une orange de saison et plantez-y des clous de girofle à la façon des pommes d’ambre d’antan. Si jamais vous avez également mal aux dents, cela ne pourra que vous faire du bien !

Mais aussi…

La badiane séduit par son goût anisé (à noter que cette épice est également utilisée pour ses propriétés anti-inflammatoires et diurétiques). Le gingembre procure également des propriétés aphrodisiaques. La muscade utilisée comme épice râpée pour assaisonner les veloutés et viandes rouges, devient magique dans un gratin dauphinois. La cardamome apporte quant à lui, une saveur citronnée aux plats salés et sucrés. L’incontournable vanille comble les appétits les plus délicats. Le poivre et ses multiples variétés (poivre à queue, poivre long, poivre de Sarawak ou encore poivre de Selim) apportera une ponte de piquant à vos différentes préparations culinaires.

Des mélanges enchanteurs

Une épice de Noël a pour un unique objectif celui de vous faire voyager et de vous transporter dans un océan de douceur lors de la dégustation. Les mélanges d’épices de Noël subliment les boissons, des plats et les desserts de Noël. Le mélange pour pain d’épices, inspiré d’un plat traditionnel qui remonte à l’Égypte antique, contient de la muscade, de l’anis, de la cannelle, du clou de girofle et du gingembre. Il s’utilise pour confectionner des pains d’épices au miel, mais également une multitude de plats salés ou sucrés. Le mélange pour spéculoos, délice inventé par les Belges pour les festivités de la Saint-Nicolas, accompagne un cheese-cake ou un tiramisu par exemple. Il contient de la cannelle, de la coriandre, du fenouil, de l’anis vert, du gingembre, du clou de girofle, de la cardamome, de la muscade et du poivre noir. La recette du vin chaud (déclinable en version « virgin » avec du jus d’orange) décline les saveurs de la cannelle, du gingembre, de la muscade, du clou de girofle et du poivre noir. Derrière l’appellation « Mélange quatre épices » se cachent du poivre, de la muscade, du clou de girofle et de la cannelle. Les « Cinq épices » désignent de la coriandre, du fenouil et d’anis en plus. Enfin, le sucre de Noël est un roux aromatisé de vos épices favorites.

Alors pour ces fêtes de fin d’années, n’hésitez pas à assaisonner vos recettes et à éveiller vos papilles à des goûts parfois méconnus qui ne demandent qu’à une chose : être dégustées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *