De nombreuses raisons peuvent inciter des copropriétaires insatisfaits à vouloir changer de syndic avant la fin de son mandat. Les copropriétaires d’un immeuble insatisfaits de leur syndic ont la possibilité d’en changer en cours de mandat. Une opération qui doit être anticipée, justifiée et votée en assemblée générale. Malheureusement, cette étape peut rapidement se compliquer pour les copropriétaires, notamment du fait des délais légaux à respecter et de la difficulté à comparer les offres de syndic. L’inflation rapide des charges de copropriété peut aussi être une cause de remise en question du syndic. Si l’on ne peut éviter la hausse de certaines charges comme les impôts locaux ou le prix de l’eau, d’autres peuvent être maîtrisées pour peu que le syndic se donne la peine de reprendre un par un les contrats liant le syndicat à ses prestataires (assureur, ascensoriste ,entreprise de nettoyage, chauffagiste, …) mais aussi le retard dans la réalisation des travaux votés en assemblée générale ou manque de rigueur dans les procédures administratives ce sont aussi des arguments qui incitent à changer de syndic.

Le changement de syndic est soumis au respect de certaines obligations dans ce sens la loi ALUR impose une mise en concurrence de plusieurs Syndic. La décision du changement de Syndic doit être mise à l’ordre du jour de l’assemblée générale des copropriétaires.

On reproche dans certains cas aux syndics leur manque de dynamisme ou le prix de leurs honoraires. Si vous souhaitez vous séparer de votre syndic, assurez-vous que la majorité des copropriétaires entend effectivement en changer.

Syndic : Faut-il attendre un déclic pour changer ?

Un changement de syndic constitue une étape importante dans la vie d’une copropriété. Si le conseil syndical estime qu’il est possible de faire évoluer favorablement la situation avec le syndic en place, il ne faut pas hésiter à lui donner une autre chance tout en lui fixant des délais pour redresser la barre. Dans les cas où la situation est compromise, il est important de prendre le temps de préparer soigneusement un changement.

Comment sélectionner un syndic de qualité ?

Si vous souhaitez changer de syndic, contactez plusieurs entreprises ,en suite comparez leurs tarifs en fonction de leurs prestations. Il faut prendre prendre en compte plusieurs critères :

-le sérieux : Renseignez-vous auprès des copropriétés qu’il gère déjà. Le taux de satisfaction est un signe. S’il s’occupe de nombreux immeubles, il risque d’être moins disponible.

-les honoraires : Ils sont totalement libres et négociables.

 Ils se décomposent généralement en deux volets : les prestations courantes et les tâches particulières. Il appartient aux conseillers  syndicaux d’examiner en profondeur et de comparer les contrats.  Sachez que désormais, les honoraires peuvent aussi être renégociés lors du renouvellement du mandat de votre syndic.

-les prestations : Vérifiez l’étendue des prestations proposées dans le contrat. Voyez ce qu’il apporte en plus par rapport aux obligations légales.

N’oubliez pas que le changement de syndic est une procédure relativement rapide mais qui implique un grand changement dans la gestion de la copropriété. Il faut donc préparer le changement de syndic convenablement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *